www.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.fr
logo
Le droit de l'Océan Indien
en un clic!

RJOI - Numéro Spécial 2014

RJOI - Numéro Spécial 2014 - Jurisprudence Locale
Élise RALSER

Editorial

1À la saison des goyaviers, à La Réunion, succède celle des arums. Originaire d’Afrique du Sud (zantedeschia aethiopica), cette plante, de la famille des aracées, figure parmi les végétaux emblématiques de l’océan Indien. En langage des fleurs, l’arum exprimerait l’ardeur. Or, de l’ardeur et de l’énergie, les rédacteurs de la chronique 2014 de jurisprudence n’en ont pas manqué à en jauger par le nombre de pages de commentaires qu’ils ont soigneusement et habilement rédigés ! Tant et si bien que, à l’étroit dans le numéro 19 de la revue (avec ses 196 pages parues en août), il a paru justifié de consacrer tout un numéro à la « jurisprudence locale ». La parution de la revue étant en principe bisannuelle, ce numéro supplémentaire sera donc un numéro « spécial ».

2L’arum, sous nos latitudes tropicales, pousse à l’état sauvage (comme sur notre photo de couverture), alors que, sous d’autres, elle est nécessairement cultivée. Mais pour les nombreux enseignants-chercheurs et doctorants ayant participé à la confection de ces chroniques, il faut bien sûr inverser les qualificatifs : savamment cultivés, mais certainement pas sauvages ! C’est en effet avec beaucoup d’application et de rigueur que ceux-ci ont examiné les décisions des juridictions tant judiciaires qu’administratives de La Réunion ou d’ailleurs, mais relatives à l’océan Indien. Nous sommes alors fière et heureuse de vous présenter le résultat de ce travail d’analyse et d’observation consacré à l’application du droit dans l’océan Indien.

3Ces chroniques de « jurisprudence locale », jurisprudence judiciaire et jurisprudence administrative, sont par ailleurs le fruit d’une étroite et fidèle collaboration entre les magistrats de La Réunion et l’association LexOI qui édite la RJOI. Nous profitons alors de ce numéro spécial pour les remercier sincèrement de rendre cette coopération possible et d’entretenir ainsi cette flamme qui anime tous les contributeurs à la revue.

4Élise RALSER