www.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.fr
logo
Le droit de l'Océan Indien
en un clic!

Actualités

RJOI Numéro 2 - Année 2001-2002, Page : 438
Hervé ISAR

Droit et démocratie en Afrique du Sud, sous la direction de L. Sermet, Ed. L’Harmattan, coll. Droits et Cultures, 2001

Texte intégral

PDF

1C’est avec la plus grande satisfaction que la communauté des juristes, des historiens, des sociologues et des anthropologues accueille aujourd’hui la parution de l’ouvrage intitulé Droit et démocratie en Afrique du Sud.

2Fruit d’un long travail de coopération et de recherche initié entre l’Université de La Réunion, de Pretoria, du Cap occidental et de l’île Maurice, cet ouvrage constitue, en effet, l’une des plus brillantes synthèses sur un thème au combien médiatique et pourtant mal connu.

3Nul n’ignore les bouleversements qu’a connus l’Afrique du Sud ces vingt dernières années, mais il restait à les étudier avec recul et humilité ; Umbratilis vita aurait dit Cicéron. C’est ce qu’ont fait les nombreux et prestigieux coauteurs du présent ouvrage permettant ainsi d’apporter leur pierre à la construction de la science du droit et mieux encore à l’édification de la démocratie.

4Trois thèmes structurent le propos.

5Le premier aborde l’analyse du processus démocratique au travers de quatre substantiels articles respectivement consacrés aux évolutions constitutionnelles, au droit de transition, à la place de la coutume et à l’intégration du principe de séparation des pouvoirs dans le nouvel ordre juridique sud-africain.

6Le deuxième thème, porté par quatre excellents travaux consacrés à la Commission Vérité et Réconciliation et à redistribution des terres, nous instruit sur la prise en charge du passé.

7Quant au troisième et dernier thème, il est tout entier centré sur la délicate question de la reconstruction de la société sud-africaine par les droits fondamentaux. Cinq études apportent ici un éclairage saisissant sur les différentes modalités de protection des droits de l’Homme aujourd’hui mises en œuvre ainsi que sur la très polémique stratégie d’affirmative action.

8L’ouvrage, qui se termine par une magistrale conclusion de M. le Professeur Ch. Cadoux, est donc dense sans se prétendre exhaustif. Toujours précis sans jamais être aride, il apportera assurément au lecteur une source éclectique d’informations et de questionnements sur la singulière mais exaltante transition démocratique que vit actuellement l’Afrique du Sud.

9Très judicieusement publié dans la collection Droits et cultures soutenue par l’Harmattan, Droit et démocratie en Afrique du Sud constitue ainsi l’archétype d’un travail universitaire au sens premier du terme. Écrit par des auteurs d’origine et de culture différentes, porté par une volonté commune d’ouverture et de pluridisciplinarité, il atteint l’objectif visé par son initiateur, le Professeur L. Sermet, à savoir « analyser et restituer le droit, à l’aide des éclairages de la comparaison juridique mais aussi de l’histoire et de l’anthropologie ».

Quelques mots à propos de :  Hervé ISAR

Professeur à l’Université de Droit, d’Economie et des Sciences d’Aix-Marseille
Ancien Vice-Doyen de la Faculté de Droit et d’Économie de l’Université de La Réunion