www.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.frwww.lexoi.fr
logo
Le droit de l'Océan Indien
en un clic!

Actualités

RJOI Numéro 2 - Année 2001-2002, Page : 457

Compte-rendu du Troisième concours océan indien des droits de l’homme (Mai 2002)

Texte intégral

PDF

1Le vendredi 2 mai 2002, les 7 équipes participantes venues de 4 universités différentes ont présenté tour à tour la position de la demande, puis celle de la défense.

2Au terme de la journée, le classement des 5 meilleures équipes, par ordre décroissant, était le suivant.

  • Université de Fianarantsoa

  • Université de Maurice, équipe 1

  • Université de La Réunion, équipe 2

  • Université catholique de Madagascar, équipe 2

  • Université de La Réunion, équipe 1

3Le samedi 3 mai, la journée de conférences sur les droits de l’homme a donné lieu de très intéressants débats entre les participants et les intervenants. Tout particulièrement, la question de la crise malgache et de la crise comorienne a été très débattue par les étudiants. Le programme définitif a été le suivant :

4La crise comorienne et le droit. 1996-2002, Binty MADY, Magistrate, Ministère comorien de la justice.

5La crise malgache et le droit. 2001-2002, Patrice GOUSSOT, Doyen de la faculté de droit de Fianarantsoa, Madagascar.

6La Charte africaine des droits de l’homme et des peuples, Rajendra Parsad GUNPUTH, enseignant et docteur en droit, Université de Maurice.

7Le principe de la compétence pénale universelle : entre répression nationale et répression internationale, Samuel-Jacques PRISO-ESSAWE, vice-Doyen de la faculté de droit et d’économie, Université de La Réunion.

8La protection onusienne des droits de l’homme, entre droit et politique, Laurent SERMET, Professeur à l’Université de La Réunion.

9Les interventions de Madame Binty MADY et de Monsieur le Doyen GOUSSOT sont publiées dans la Revue juridique de l’océan indien.

10Le lundi 6 mai, la finale a eu lieu en présence des 4 meilleurs plaideurs sélectionnés, le vendredi. Il s’agissait des 4 étudiants suivants :

11Mr. Cédric Vincent PHILIPPE, Université de Maurice.

12Mlle Hanitriniala RAKOTOARIVONY, Université catholique de Madagascar.

13M. Nicolas RANADIALISON, Université de Fianarantsoa.

14M. Frédéric TACIT, Université de La Réunion.

15La finale était présidée par Monsieur le procureur de la République, Monsieur HUET. Après délibération, prix et trophées ont été remis comme suit :

161. Meilleur plaideur de la finale : M. Angelo RANADIALISON, Université de Fianarantsoa.

172 Deuxième meilleur plaideur de la finale : M. Frédéric TACIT, Université de La Réunion.

183. Meilleure équipe finaliste : M. Angelo RANADIALISON, Université de Fianarantsoa et M. Frédéric TACIT, Université de La Réunion.

194. Meilleur mémoire : Mr Arvind HALKHOREE, Université de Maurice et Mlle Basheema Tanween Begum FARREEDUN, Université de Maurice.